Blanc : le nouveau noir


Le rectangle noir classique a ôté son manteau sombre pour faire place aux carnets Moleskine blancs, une gamme aujourd'hui disponible sur les boutiques en ligne officielles de Moleskine.
 
En tout opposé au noir et sans l'ombre d'une couleur, le blanc fait souvent office de support sur lequel sont créées les idées, s'expriment les personalités et sont transposés des concepts. C'est une teinte universelle qui a une place majeure dans la palette de nombreux artistes. 
 
À partir du blanc, des œuvres fantastiques ont été crées, comme l'album blanc des Beatles, surnommé ainsi car sa jaquette ne porte pas de titre, mais seulement le nom du groupe en gaufrure. Les Carrés blancs sur fond blanc du peintre suprématiste Kazimir Malevitch sont simples, mais sont des exemples forts de l'art moderne. Le blanc a également influencé l'architecture. La vision de l'habitat moderne par Le Corbusier est symbolisée par ses emblématiques structures blanches, qui ont ensuite inspiré tout un mouvement.
     
Et aujourd'hui, de nombreux appareils numériques sont conçus comme des rectangles blancs auprès desquels le carnet  Moleskine   blanc n'a aucun mal à trouver sa place. Enserré par une bande élastique blanche, il est accompagné d'un ruban marque-page blanc reposant entre les pages ivoire. 
 
Vous avez un object blanc préféré que vous utilisez, portez ou promenez partout ? Envoyez sa photo sur myMoleskine en utilisant le hashtag #favoritewhite.
 
Dévoilez vos idées au grand jour. Le carnet Moleskine blanc sera votre toile vierge. 
 
Déjà disponible sur le Moleskine Store en Europe et aux États-Unis. En magasin à partir de juillet.

Print in MSK format