Les grandes « Revelations » de Zhong Biao


Zhong Biao
Les deux côtés du hall d'entrée de l'église Santa Maria della Visitazione sont décorés de croquis monumentaux intitulés Revelations. 33 cadres vides sont incorporés à ces croquis. Plus de 60 peintures sont suspendues au plafond, tombant du ciel comme une pluie de confettis, suspendues dans le temps et l'espace. Sur la coupole est projetée une vidéo en timelapse du ciel tibétain, filmé pendant 24 heures. 
 
Les fresques de la coupole et les peintures à l'huile des alcôves de l'église dialoguent avec ce nouveau média qui dévoile des fragments de vie en Chine contemporaine. La vision artistique de Zhong Biao, la voici. Elle est exposée à partir d'aujourd'hui, à l'occasion de sa première exposition solo à la Biennale d'art contemporain de Venise.
 
Zhong Biao ayant lui-même créé un carnet Moleskine en édition spéciale, son œuvre est capturée sur le bandeau de papier. Mirage 海市蜃楼 est son œuvre la plus emblématique, une peinture monumentale de 400 x 1 800 cm. Gravées sur la couverture, une expression chinoise qui exprime le concept d'« Univers de l'irréel » et la signature de l'artiste. Le carnet est comme une toile vierge portative, un univers de poche que vous pouvez emmener partout avec vous pour consigner votre propre irréel. 
Zhong Biao  Zhong Biao
« The Universe of Unreality : Zhong Biao's Visions » remet en question la réalité au travers d'un regard critique posé sur l'évolution rapide de la Chine contemporaine. Juxtapositions détonantes et manipulations de l'espace forment une cosmologie entrelacée de possibilités non réalisées, de réalités gaies et de développements à venir. Avec l'église comme seul lieu d'exposition, l'œuvre de Biao se dote d'une dimension spirituelle toujours plus forte.
 
Venez visiter l'exposition à Venise jusqu'au 1er novembre 2013.

Print in MSK format